Rechercher
  • Sarai Torres

Voyage en Colombie dans le but de créer un lieu multiculturel de partage de savoirs.

Dernière mise à jour : 13 avr.


 

Premier mois : atterrissage à Bogota afin de poser nos bases


Aout-Septembre 2021

Pour le moment rien d'hyper palpitant car nous sommes restés à Bogota (grande capitale pas mal polluée quand même) excepté une semaine...

Nous avons posé de bonnes bases et avons remodelé la maison de mes beaux-parents (chez qui nous habitons) afin de nous sentir chez nous (en accord avec eux évidemment).

Nous sommes arrivés le 15 août et avons retrouvé nos adorables choupinours avec bonheur car ils étaient arrivés 25 jours avant nous (ce fût long, mais pour finir constructif et intéressant pour tous).

Début septembre, nous avons passé une semaine dans la région du Quindio avec toute la famille de Sarai (Maria, Juan (ses parents), Salome et Nicolas (sa sœur et son copain). Nous avons loué tous ensemble une petite villa avec piscine dans un endroit à la sortie de la ville de Quimbaya avec une belle vue et dans une zone chaude (malgré les orages et la pluie annoncée toute la semaine, nous étions juste à la limite des nuages pour profiter d'un soleil radieux et chaud! Le pourvoir de la prière! => à droite, ciel gris et pluvieux quasi permanent, mais au-dessus de notre tête, un ciel bleu et agréable).

Nous étions entourés d'une nature superbe avec des arbres fruitiers (quel délice de pouvoir cueillir un fruit de l’arbre et le consommer directement) et des oiseaux magnifiques : rouge vif, jaune vif, bleu vif, vert, colibris, pic-verts,... Impressionnant!

Après cette belle semaine parsemée de visites, jeux, piscine, détente et moments en famille de qualités, nous sommes retournés à Bogota (climat très variable : en une journée on passe du soleil piquant à la pluie, pour finir avec une soirée froide).

Nos activités ici sont variées:

- passer du temps avec les enfants,


- Travailler sur notre projet d'éco-village à l'aide d'un cours en ligne tous les samedis (depuis juin déjà et jusqu'à novembre environ). Celui-ci est hyper concret et intéressant, et propose des guides pratiques pour monter son projet étape par étape. Nous sommes seulement à la 4ème étape (alors qu'on est au cours n°13... oui on est en retard, mais on le fait consciencieusement), et ça pose bien nos idées.

- jouer de la musique, pour un jour aller jouer dans la rue (on peaufine...)

- faire de l'artisanat : on a racheté du matériel et on se remet à produire pour vendre au magasin de Maria.


- aller tenir le magasin de Maria lorsqu'elle a d'autres tâches à faire

- donner des cours en ligne de math pour ma part. D'ailleurs si vous entendez des gens qui ont besoin de cours de math en humanité (ou de sciences), hésitez pas à transmettre mon contact. Je fais ça avec une tablette par zoom, et c'est efficace pour les élèves

A côté de ça on a tenté d'aller à la piscine car on a besoin de sport, mais on a abandonné... En effet Sarai à essayer de réserver, mais... il lui a fallu donner TOUTES ses données, jusqu'à ses comptes en banque d'il y a 4 ans, si elle a des dettes, adresse, numéro de carte ID, gsm, date de naissance, groupe sanguin,... Pour finir on a dû aller sur place pcq moi avec mon passeport c'est pas passé. On a payé, mais le système a foiré donc on a pas pu y aller direct, mais on devait réserver en ligne (mode covid et places limitées par heure), mais on a pas réussi, donc on devait aller chaque fois sur place pour réserver, puis revenir à l'heure de la réservation. STOOOOOOOP rendez moi mon argent j'abandonne!!! En plus de ça (pour le remboursement) ça ressemble aux 12 travaux d'Astérix dans la maison de fou car ils se renvoient tous la balle dans tout le bâtiment. Conclusion : nous avons réappris la patience; nous devons éviter autant que possible les institutions d'ici qui te fichent et collectent toutes les données possibles ; les systèmes informatiques d'ici sont tellement foireux ; mieux vaut faire du sport dans une petite salle à côté de la maison (en black) ou chez soi.

D'autre part, avec Sarai c'est toujours un bel amour coopératif, amical, amoureux, d'associés et de créativité. Et les enfants vont bien et évoluent magnifiquement (Ailyn parle bien espagnol avec ses grand parents et Nahuel répète beaucoup et imite sa soeur )

Début octobre, on part pour Medellin et allons passer un mois dans une communauté pour s'inspirer et apprendre. Le premier d'une longue liste que nous avons élaborée. Et oui! Il y a beaucoup d'écovillages en Colombie et c'est très inspirant.

Sur ce je vous fais de gros bisous chaleureux et je vous souhaite de partager votre amour à tous ceux qui vous entourent et que vous croisez, de vivre vos aspirations/passions et de suivre le courant de changement qui secoue le monde en ce moment avec foi et confiance (et prière/remerciements pour ceux qui veulent ).

Avec beaucoup d'amour.

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout