Rechercher
  • Sarai Torres

Suite du voyage en Colombie

Dernière mise à jour : 13 avr.

Après des mois de procrastinations je prends enfin le temps de partager nos aventures...

En octobre dernier, nous avons passé deux semaines dans l'écohotel Fuente Alegre. Un lieu magnifique dans les hauteurs de Cocorna (proche de Medellin) entouré de rivières et de cascades. Nous y avons aidé Diego et Lara (les propriétaires et hôtes) à planter des semis, jardiner, créer une douche naturelle jouxtée à un beau rocher, entretenir le terrain et aider à la construction de leur maison en guadua (ce que nous appelons erronément bambou). Ce fut une superbe rencontre avec ce couple et leur petite fille de 1 an Ainoa. Nos deux familles se sont connectées de manière forte et nous sommes d'ailleurs revenu pendant 3 jours en janvier. Des amis auprès desquels notre projet pourrait prendre forme.



La communauté de là-bas est composée de plusieurs familles ayant chacune leur terrain, mais partageant une vision commune de protection du territoire et de l'eau dans ces terres fertiles et gorgées. Ils partagent une belle spiritualité, à travers les médecines naturelles, les plantes et les mambeaderos. Le mambeadero est un temps de réunion pour parler de manière profonde de la vie,d'une manière consciente en "tissant" la parole. Le feu est allumé quelques fois par semaine dans la Maloca Madre (maison en "bareque" d'argile et de paille ronde) et qui veut, vient partager mais surtout écouter! Un des principes de base est que nous avons deux oreilles et une bouche... Il nous faut donc surtout écouter et ne jamais couper la parole.

Lors de ce séjour, nous avons rencontré des personnes d'une grande richesse intérieure et avec qui nous aimerions cocréer le projet. En outre, certains ont déjà élaboré des projets d'éducation, de permaculture et de partage de connaissances sur les plantes et les soins naturels. Nous en sommes ressortis enchantés et conquis, mais nous avons encore beaucoup d'autres endroits et écovillages à visiter.


Après ce moments agréable, à donner notre temps avec joie sans retenue et à recevoir tellement plus, nous sommes rentrés à Bogota. Nous avons aidé Maria à développer et servir dans son magasin d'artisanat mais surtout, nous avons produit énormément pour y vendre. Nous avons développé notre art avec du fil d'argent et d'or plaqué.



Nous avons aussi fêté Halloween (pour la première fois depuis bien longtemps pour Maria en dehors de son magasin de déguisement) avec une famille d'Alice au pays des merveilles (tous les anciens déguisements du magasin).



Le mois de novembre, nous l'avons utilisé à travailler notre artisanat, mais aussi à développer notre projet avec les cours en ligne d'écovillage et à préparer le voyage à faire avec ma maman pendant le mois de décembre.


En décembre, ma mère est arrivée et, après avoir passé quelques jours à Bogota à visiter notre nouveau monde, nous avons décollé vers le nord de Colombie, direction Santa Marta et les Caraïbes! Un voyage organisé de main de maître par Sarai! Nous avons commencé par les plages de Palomino. Un bel endroit par lequel on était déjà passé il y a quelques années avec une belle plage et un bras de rivière longeant la plage sur quelques centaines de mètres, composant une bande de sable avec de l'eau douce à gauche et salée à droite. Hélas, la mer est montée énormément et la belle plage à disparue alors que la longue bande s'est réduite à une petite centaine de mètres. Là-bas, nous avons logé dans un hôtel, genre auberge de jeunesse avec cuisine partagée et des chouettes rencontres. Ce fut bon de renouer un peu avec le voyage et de se rappeler de notre voyage d'il y a 6 ans. Toutefois, le plaisir de cette rencontre avec cette superbe mer transparente fut immense.



Nous avons continué vers Carthagène des Indes, une ville coloniale remplie d'histoire et qui était le port principale d'Amérique du Sud pour les conquistadors d'antan. Nous avons donc profité de ce temps pour nous immerger dans l'histoire au travers des rues enchanteresques de la vieille ville et du château de San Felipe (théâtre d'enjeux politique anglo-espagnoles de l'époque).



De là, nous avons été à la plage de Baru, là où, 6 ans auparavant, nous avons vendu des pizzas à la poêle et faite les pieds dans le sable à 3 mètres de la mer. Nous avons retrouvé ce paysage dans toute sa splendeur dans un hôtel rustique, mais au pied de la mer. Les enfants ont adoré, car ces deux petits anges aiment l'eau. Aïlyn n'en sortait pas du début à la fin de la journée (heureusement, on avait une bonne crème solaire), et Nahuel qui avait été peu à l'aise au début du voyage, s'est débridé toute en profitant du fait de se balader dans la liberté de son plus simple appareil. Nous sommes restés 3 jours sur cette plage paradisiaque et avons pris une petite barque pour aller visiter d'autres iles du coin et faire un peu de snorkeling (avec des poissons de toutes les couleurs vives... splendide!).



Ensuite, nous avons continué le voyage vers Tolu, une plage où Sarai était souvent venue avec ses parents travailler étant plus jeune. Non loin de là, nous nous sommes baignés dans une énorme flaque de boue argileuse dans laquelle tu peux sauter et tu restes planté comme un piquet.



Une sensation étonnante au début mais super agréable, pour en ressortir avec une peau de bébé.

Après ce superbe voyage côtier, nous avons pris un bus d'une dizaine d'heures pour descendre à Medellin. Nous avons visité son joli jardin botanique et profité des paysages enchantés des parcs illuminés par des décors lumineux de Noël et parsemé d'artistes en tous genres (danseurs, chanteurs, marionnettistes, etc.). De la nous sommes partis une journée visiter Guatape et la Pierre del Peñol (un énorme rocher dans un paysage aquatique d'une zone inondée par un barrage). Très beaux paysages et une ambiance des plus agréable!



Enfin, nous sommes rentrés à Bogota après 3 semaines de voyage pour y passer les fêtes de fin d'année et nous reposer d'un voyage magnifique, émotionnant et un peu fatigant quand même avec le enfants.


232 vues0 commentaire